Le Successeur

Le Successeur du Prince Philippe d’Araucanie est apparenté directement ou directement à toutes les familles régnantes.

Il appartient à la maison souveraine de Thomas, dont l’une des souches principales est la maison d’Alsace.

En 2014, il a décidé d’instaurer une succession dite de nécessité, ayant constaté la nullité des procédures suivies par les ex-conseillers du Royaume, et voulant assurer un processus de succession sans faille, et une succession pleine en entière, reposant invariablement sur la tradition du Royaume, sur les textes, et sur la volonté du Prince Philippe, quelques mois après la mort du défunt Chef de la maison royale et en conséquence, il a assumé en plénitude la succession royale du Prince Philippe, en revêtant la fonction de Chef de la maison royale qui recueille tous les attributs de cette succession, et en choisissant d’abord et pour un temps, en même temps l’appellation de Successeur, Gardien et recteur du Royaume d’Araucanie et de Patagonie.

Il a pris les noms de Philippe Orllie, rappelant le premier roi Orélie Antoine (ou Orllie Antoine) et Philippe, l’illustre et précédent Chef de la maison royale, si connu comme le Prince Philippe d’Araucanie. Il a adopté pour devise personnelle In Fidelitate et Caritate, tout en réorganisant, en les maintenant, les institutions existantes et redonnant vie à d’anciennes institutions qui avaient disparu durant le long règne du Prince Philippe, comme l’Institut des Hautes Études Araucaniennes, et en créant de nouvelles institutions adaptées à son action et à l’actuelle histoire en cours du royaume.

 

                                                                                           *          *          *          *

______________________________________________________________________________________________________________________________