L’Année Tounens

Afin de poursuivre ses activités, l’Année Tounens (2019) a été prolongée d’une année et s’achèvera en Janvier 2021.

Cette prolongation permettra d’assurer et de poursuivre les activités destinées à honorer la mémoire du créateur du royaume d’Araucanie et de Patagonie.

 

 

Le Prix Littéraire francophone Philippe Boiry

Le Prix Littéraire francophone Philippe Boiry 2017, créé par Les Amitiés Prince Philippe, sera remis au cours du premier semestre 2019.

Ce première édition du Prix a été attribuée à l’ouvrage Un prêtre français au Chili du Père Dubois, prêtre ouvrier décédé en 2012 et qui avait reçu la nationalité chilienne des mains du Président Lagos.

Pierre Dubois © JM Martin

Lancement de l’Année Antoine de Tounens

L’Année Antoine de Tounens a été décidée par Le royaume d’Araucanie et de Patagonie et par la Fondation Antoine de Tounens afin de célébrer dignement les 140 ans de la disparition du premier roi d’Araucanie, Antoine de Tounens.

C’est en 1878 que s’éteignait le roi Orélie-Antoine, à Tourtoirac en Périgord.

Cette Année Tounens couvre la fin de l’Année 2018 et toute l’Année 2019. Plusieurs commémorations prendront place et chacun est invité à participer.

 

Araucanie Info la voix du Royaume d’Araucanie

Araucanie Info représente pleinement depuis début 2018 le Royaume d’Araucanie et de Patagonie et à l’exclusion de toute autre source, pour le public.

Il fournit exclusivement les nouvelles du Royaume et du Prince, Chef de la Maison Royale, Philippe Orllie accessibles au public et fournit quelques aperçus sur les activités de représentation du Gardien de la Monarchie araucanienne.

Araucanie Info détient désormais le statut d’organe approuvé par la Maison Royale pour l’expression française.

2018 : Souvenir du Prince Philippe d’Araucanie

L’une des messes de fondation annuelle a été célébrée ce matin à Saint-Philippe du Roule, le 18 janvier 2018, en présence de M. de La Garde.

 

Cette messe, dite pour le repose de l’âme du défunt, est organisée chaque année par Les Amitiés Prince Philippe, créées au Printemps 2014 pour perpétuer et défendre la mémoire de celui qui, entre autres a œuvré toute sa vie pour la cause Mapuche.

Cérémonies 2018 pour le Prince Philippe

Plusieurs célébrations en mémoire du Prince Philippe d’Araucanie auront lieu à Paris, la première en Janvier 2018.

Organisées par Les Amitiés Prince Philippe, elles seront présidées par son successeur, Philippe Orllie.

Le Royaume a créé un timbre en 2017 en l’honneur du Prince Philippe pour le 90eme anniversaire de sa naissance.

La Sainte-Rose de Lima – Royaume d’Araucanie

Le Royaume d’Araucanie fait savoir que la fête traditionnelle de Sainte-Rose de Lima, n’est plus célébrée pour une période indéterminée à Tourtoirac.

Cette fête n’avait plus lieu d’être dans sa forme après le décès du dernier Prince. Désormais, tous les actes officiels du Royaume [à ne pas confondre avec des groupements fantaisistes qui organisent chaque année des réunions sans rapport avec le Royaume mais se présentent en son nom ], ne sont désormais plus établis à La Chèze, la résidence du défunt Prince Philippe.

L’autre fête est toujours maintenue dans la succession officielle du Royaume. Elle se place au mois de Mars (Anniversaire du Prince).

Jacqueline Monsigny

Communication des Amitiés Prince Philippe.

Nous souhaitons saluer la mémoire de l’actrice et prestigieuse romancière Jacqueline Monsigny qui sut si bien mettre en valeur quelques trésors du passé et rendre hommage à son talent. Mais c’est en tant que l’une des relations du Prince Philippe d’Araucanie que nous lui devons aussi cet hommage qu’il nous revient par droit de mémoire, de lui rendre. Il s’inscrit dans les devoirs de ceux de la mémoire et du cœur, de ceux qui rassemblent la grande famille des amis des monarchies, celle des rois couronnés qu’elle illustrait dans ses biographies ou dans ses romans, celle des rois de cœur, ou des rois sans couronne.

Le fondateur,

M. de La Garde

Les Amitiés Prince Philippe rassemblent depuis sa disparition les amis de M. Philippe Boiry et ceux qui l’ont particulièrement bien connu.

 

 

Ducs du Royaume

Le Chef de La Maison Royale d’Araucanie et de Patagonie, Successeur du Prince Philippe, M. de La Garde, à titre exceptionnel a attribué trois titres de Duc à des membres éminents du Royaume. Cette dignité est réservée en principe à des membres qui ont été proches du défunt Prince.

Il a créé un certain nombre de titres de Duc, non attribués à l’heure actuelle. Parmi eux, les titres éclatants de Duc de Santiago, de Duc de Valparaíso, de Concepción, ou encore de Temuco. Certains demeureront des titres de la couronne. Les autres pourront être attribués dans la suite des temps à ceux qui auront été reconnus dignes de les recevoir.

Parmi les titres éminents du Royaume, trois Ducs, attribués par le défunt Prince, sont encore existants : le Duc de Boroa, le Duc de Coronel, et le Duc de San Pedro de Hueyusco.

Le Royaume continue aujourd’hui de reconnaître tous les titres créés jusqu’à sa mort par le défunt Prince Philippe d’Araucanie et de Patagonie sans exception. Il reconnaît aussi des titres accordés par le Prince Antoine, notamment celui de Duc de Santa Cruz.

 

La vie du Royaume : réformation des règles attributives

Par avis émis par la Maison Civile du Successeur du Prince Philippe, par commandement du Chef de la Maison Royale, il est dit (Extrait) :

Par décision déjà ancienne de la tête de la Maison Royale, la règle est que les titres seront dorénavant attribués de manière tout-à-fait exceptionnelle. Les activités du Royaume sont en effet dirigées en direction des Indiens. L’élévation à une dignité ou à un honneur quelconques, des plus simples aux plus éminents, traduisent les relations privilégiées qui s’instaurent entre le Royaume et certains de ses membres et la reconnaissance qui s’attache naturellement, dans toute société, aux mérites longs et constants. La section des honneurs relève d’une tradition constante dans la confrérie fondée par Antoine de Tounens, réunissant des êtres épris d’idéal.

Pour les titres existants :

Le caractère d’hérédité ne sera maintenu que qu’à la condition expresse que les descendants des titulaires (…) soient engagés dans les activités du Royaume, qui sont principalement culturelles, humanitaires, et sociales. Lorsque les héritiers d’un titre du Royaume d’Araucanie et de Patagonie s’éloignent de ses activités ordinaires, leur titre ne peut plus être porté ; il demeure en sommeil jusqu’à ce que (…) un membre de la famille fasse renaître cette capacité éminente octroyée à son prédécesseur.

(Acte par Ordonnance du 14 Mars 2017 ; Des titres et honneurs particuliers attribués exceptionnellement et traditionnellement aux membres du Royaume , titre 1 ; dispositions établies, déc. 2014 ; complétées au cours de l’année 2016)

Il est conclu et rappelé en outre que ces dispositions sur la nouvelle hérédité des titres s’applique par force à tous titres actuellement existants ou portés, notamment par ceux qui ont été décorés par Son Altesse Royale le Prince Philippe, de glorieuse mémoire (Q. D. A.).

Au besoin, et pour clarification, il est indiqué que sont reconnus tous les titres octroyés, et sans exception jusqu’à sa mort par le Prince Philippe d’Araucanie, car ils constituent le témoignage de l’histoire du Royaume et la volonté définitive du Chef de la Maison Royale en son temps, et un patrimoine imprescriptible ; et qu’ils ne peuvent être abolis.

(…)       … ce dont est avisé au Chancelier du Royaume, et outre en ont été informés les différents héritiers de la monarchie appelés à succéder à M. de La Garde, les principaux détenteurs des fonctions exécutives.

Le Chef de la Maison Royale, Successeur et Gardien du Royaume,  (…)   Mars 2017