La Sainte-Rose de Lima – Royaume d’Araucanie

Le Royaume d’Araucanie fait savoir que la fête traditionnelle de Sainte-Rose de Lima, n’est plus célébrée pour une période indéterminée à Tourtoirac.

Cette fête n’avait plus lieu d’être dans sa forme après le décès du dernier Prince. Désormais, tous les actes officiels du Royaume [à ne pas confondre avec des groupements fantaisistes qui organisent chaque année des réunions sans rapport avec le Royaume mais se présentent en son nom ], ne sont désormais plus établis à La Chèze, la résidence du défunt Prince Philippe.

L’autre fête est toujours maintenue dans la succession officielle du Royaume. Elle se place au mois de Mars (Anniversaire du Prince).

Publicités

Cérémonies à la mémoire du Prince d’Araucanie

Des cérémonies sont prévues dès le 5 Janvier 2017 à la mémoire du Prince Philippe d’Araucanie.

En particulier, sera célébrée demain la messe de fondation annuelle organisée par Les Amitiés Prince Philippe pour le repos de son âme.

Plusieurs cérémonies officielles sont organisées à Paris et se poursuivront au cours des semaines suivantes. Elles sont organisées séparément par Les Amitiés Prince Philippe ainsi que par le Royaume d’Araucanie et de Patagonie.

A l’issue de l’une de ces cérémonies, une réception se tiendra à l’invitation de M. de La Garde en son hôtel parisien. Il décernera à cette occasion des distinctions de l’Ordre de l’Etoile du Sud.

Les activités du Royaume d’Araucanie

 

Le Service de Presse du Royaume d’Araucanie a diffusé une note rapide pour indiquer que le Chef de la Maison Royale, M. de La Garde, se réserve de donner une appréciation aux rencontres qui se sont produites du 18 au 20 août 2016, les « Trois Jours pour l’Araucanie ». Il effectuera aussi un commentaire sur les articles du journal local.

Le Service signale aussi que les activités du Royaume d’Araucanie et de Patagonie, sous la houlette du Successeur du défunt Prince Philippe, ont repris. Enfin un portrait très rare du Roi Orélie-Antoine a été récemment remis à M. de La Garde, qui lui-même l’a remis à l’Institut qu’il a recréé début 2015 pour ressusciter l’Académie fondée autrefois par le défunt Prince : l’Institut des Hautes Etudes Araucaniennes.

Les journées d’août 2016 du Royaume en Périgord

Le secrétariat du Royaume a fait parvenir une brève information pour les Journées d’Août.

– Tout d’abord, le Successeur du Prince Philippe avait déclaré dès août dernier, en 2015, que la célébration annuelle se tenant vers le 20 août, la 3ème semaine, n’existerait plus. Le principe retenu alors par le journal La Dordogne Libre pour l’article qu’il consacrait à M. de La Garde, était en priorité cette fête annoncée par d’autres organisations. Mais parmi les nombreuses allégations et insinuations très dépourvues de sérieux de ce qui avait été annoncé par ce quotidien comme une interview, l’article ne reprenait que très peu de ses déclarations aux questions posées par une journaliste, et en particulier rien n’était retranscrit de la suppression décidée par le Successeur de cette fête, des raisons de cette suppression, due entre autres à un calendrier incompatible avec les possibilités du public ; justement, dans l’esprit de s’ouvrir à la population en lui donnant la capacité d’y participer, ce dernier thème, que l’article reprenait.

Nous rappelons le programme auquel sont conviés ceux qui souhaitent participer aux animations ouvertes : on trouvera dès demain sur notre site le programme complet publié par l’équipe de Stanislas 1er, paru sur son site, consultable dès maintenant grâce à notre lien en contrebas [« Le programme complet des Trois Jours d’Araucanie » ], et que nous envoyons également à la presse.

Le secrétariat confirme que le Successeur pourra se rendre sur place le 18 août afin de profiter d’une partie des animations consacrées à Antoine de Tounens. Toutefois il ne s’exprimera pas devant la presse à l’occasion des Trois Jours pour l’Araucanie.

Nous passerons brièvement sur celles des activités de cette journée du 18 propres à l’équipe dissidente de M. Parasiliti di Para, constituée des anciens conseillers du Royaume, qui n’a plus aujourd’hui de lien véridique avec lui. L’animation culturelle, notamment les concerts, est mise en place par la commune de Tourtoirac et prend place dans la Semaine de la musique.

Le Chef de la Maison Royale assistera peut-être aux spectacles du 18. Il assistera le 19, invité par le groupe de Stanislas au titre de Fondateur des Amitiés Prince Philippe, à la conférence, à 17 h., au Relais d’Ans, effectuée par un invité de ce groupe, puisqu’elle devra évoquer la vie du défunt Prince.

Rappelons que le samedi 20 la journée traditionnelle de la Sainte-Rose autour du Prince Stanislas 1er débutera à La Chèze par la messe.

Ordre Souverain du Prince d’Araucanie

Le Secrétariat Privé du Chef de la Maison Royale d’Araucanie et de Patagonie a publié une note, datée du 30 Mai, diffusée par le Service de communication du Royaume.

“M. de La Garde a institué par bref l’Ordre Souverain du Prince d’Araucanie, qui sera nommé identiquement Ordre du Prince Philippe d’Araucanie, afin d’honorer une fois pour toutes la mémoire de l’illustre défunt et son œuvre fondatrice à la suite des rois.”

“Cet Ordre sera décerné, de façon rare, à des personnalités du Royaume et à des personnalités extérieures, qui auront œuvré longuement et d’une manière éminente, aux missions du Royaume, ou en faveur des Peuples Indiens d’Amérique ou encore, des Peuples premiers ou dits Peuples originaires, dans le monde entier.”

Les Ordres d’Araucanie et de Patagonie

Les Ordres et insignes du Royaume d’Araucanie et de Patagonie sont placés sous l’autorité de M. de La Garde, successeur du Prince Philippe d’Araucanie.

Depuis qu’il a recueilli légalement la succession vacante du Prince en 2014, impliquant sa succession directe à la tête de la Maison Royale, il assume la Grande-Maîtrise des Ordres du Royaume.

Parmi ces Ordres et insignes, les plus illustres et les plus anciens sont l’Ordre de l’Etoile du Sud et la Couronne d’acier.

L’actuel Chancelier du Royaume, le Comte de La Barre est en même temps le Chancelier des Ordres.

Leur fonctionnement, actualisé, certaines règles quant à leur attribution ont été refondées.

Visite privée du Chef de la Maison Royale en Périgord

Le service d’information du Royaume a indiqué que le Chef de la Maison Royale d’Araucanie et de Patagonie a effectué une visite privée en Périgord.

Il s’est rendu à Périgueux et dans plusieurs localités, pour y visiter des amis, avant de se rendre à La Chèze, à Chourgnac d’Ans, l’ancienne résidence du Prince Philippe d’Araucanie, puis sur la tombe d’Antoine de Tounens, puis à Tourtoirac où il a retrouvé des personnes de connaissance, avant d’achever son voyage à Hautefort.

hautefort-10