Lancement de l’Année Antoine de Tounens

L’Année Antoine de Tounens a été décidée par Le royaume d’Araucanie et de Patagonie et par la Fondation Antoine de Tounens afin de célébrer dignement les 140 ans de la disparition du premier roi d’Araucanie, Antoine de Tounens.

C’est en 1878 que s’éteignait le roi Orélie-Antoine, à Tourtoirac en Périgord.

Cette Année Tounens couvre la fin de l’Année 2018 et toute l’Année 2019. Plusieurs commémorations prendront place et chacun est invité à participer.

 

Publicités

Araucanie Info la voix du Royaume d’Araucanie

Araucanie Info représente pleinement depuis début 2018 le Royaume d’Araucanie et de Patagonie et à l’exclusion de toute autre source, pour le public.

Il fournit exclusivement les nouvelles du Royaume et du Prince, Chef de la Maison Royale, Philippe Orllie accessibles au public et fournit quelques aperçus sur les activités de représentation du Gardien de la Monarchie araucanienne.

Araucanie Info détient désormais le statut d’organe approuvé par la Maison Royale pour l’expression française.

Création de la Principauté de Tounens

Des consultations ont été lancées le 24 mai autour du lancement du projet de création de la Principauté de Tounens, en Périgord.

Cette Principauté géographique est une des idées conçues par Les Amitiés Prince Philippe et par son créateur, M. de La Garde continuateur du Prince Philippe à la tête du Royaume d’Araucanie et de Patagonie.

Ce projet s’inspirera d’une vision inscrite depuis longtemps afin de célébrer de manière pratique la mémoire d’Antoine de Tounens.

2018 : Souvenir du Prince Philippe d’Araucanie

L’une des messes de fondation annuelle a été célébrée ce matin à Saint-Philippe du Roule, le 18 janvier 2018, en présence de M. de La Garde.

 

Cette messe, dite pour le repose de l’âme du défunt, est organisée chaque année par Les Amitiés Prince Philippe, créées au Printemps 2014 pour perpétuer et défendre la mémoire de celui qui, entre autres a œuvré toute sa vie pour la cause Mapuche.

Cérémonies 2018 pour le Prince Philippe

Plusieurs célébrations en mémoire du Prince Philippe d’Araucanie auront lieu à Paris, la première en Janvier 2018.

Organisées par Les Amitiés Prince Philippe, elles seront présidées par son successeur, Philippe Orllie.

Le Royaume a créé un timbre en 2017 en l’honneur du Prince Philippe pour le 90eme anniversaire de sa naissance.

Cérémonies à la mémoire du Prince d’Araucanie

Des cérémonies sont prévues dès le 5 Janvier 2017 à la mémoire du Prince Philippe d’Araucanie.

En particulier, sera célébrée demain la messe de fondation annuelle organisée par Les Amitiés Prince Philippe pour le repos de son âme.

Plusieurs cérémonies officielles sont organisées à Paris et se poursuivront au cours des semaines suivantes. Elles sont organisées séparément par Les Amitiés Prince Philippe ainsi que par le Royaume d’Araucanie et de Patagonie.

A l’issue de l’une de ces cérémonies, une réception se tiendra à l’invitation de M. de La Garde en son hôtel parisien. Il décernera à cette occasion des distinctions de l’Ordre de l’Etoile du Sud.

Les activités du Royaume d’Araucanie

 

Le Service de Presse du Royaume d’Araucanie a diffusé une note rapide pour indiquer que le Chef de la Maison Royale, M. de La Garde, se réserve de donner une appréciation aux rencontres qui se sont produites du 18 au 20 août 2016, les « Trois Jours pour l’Araucanie ». Il effectuera aussi un commentaire sur les articles du journal local.

Le Service signale aussi que les activités du Royaume d’Araucanie et de Patagonie, sous la houlette du Successeur du défunt Prince Philippe, ont repris. Enfin un portrait très rare du Roi Orélie-Antoine a été récemment remis à M. de La Garde, qui lui-même l’a remis à l’Institut qu’il a recréé début 2015 pour ressusciter l’Académie fondée autrefois par le défunt Prince : l’Institut des Hautes Etudes Araucaniennes.

Université d’été du Royaume d’Araucanie

L’Université d’été 2017 du Royaume, Succession traditionnelle conduite par M. de La Garde, se tiendra en Juillet. Elle a choisi la région de l’Est périgourdin, en un lieu assez proche de Chourgnac, pays de naissance d’Antoine de Tounens, pour poser les valises de cette première édition.

Elle établira ses quartiers dans une de ces vieilles demeures si agréables à vivre à la belle saison.

Elle proposera  également une session de présentation ouverte au public. 

Le cimetière du roi Orélie-Antoine

L’état de mauvais entretien du cimetière de Tourtoirac. Le Secrétariat de la Maison Royale nous informe qu’un reportage est publié par Royauté-News concernant le cimetière et sur l’Abbatiale.

La municipalité de Tourtoirac a demandé aux éventuels possesseurs de tombes apparemment abandonnées (certaines le sont depuis très longtemps), de se manifester, et qu’à défaut, elle reprendrait ces emplacements.

Le projet, anarchiquement conçu par le groupe Parasiliti comme ont pu le constater sur place les participants à la réunion annuelle d’Août 2014, ne pourra être réalisé. Il consistait à aménager l’arrière-plan des tombes d’Orélie-Antoine et d’Achille, actuellement constitué de deux tombes apparemment en déshérence, pour améliorer l’apparence des deux  premières.

Que d’éventuels héritiers des deux tombes situées à l’arrière se manifestent ou non, la loi, revisitée récemment, interdit d’employer des emplacements à un autre usage que celui d’ensevelir les morts.

Le premier article de Royauté-News