Le triomphe d’Orélie Antoine

L’année 2021 marque un tournant historique d’une ampleur imprévisible et sans aucun précédent.

Victoires, pour la Nation Mapuche, au long de ces derniers mois, nombreuses, décisives.

Les résultats très appuyés de certains candidats, la plupart des femmes, telles la Machi Francisca Linconao aux élections pour l’Assemblée constituante, chargée de rédiger une nouvelle Constitution pour le Chili, ainsi qu’au premier tour des élections locales, puis la transformation au second tour, avec l’élection d’une Mapuche à la tête d’une grande ville. Sur un mouvement général qui voit la victoire de nombreuses femmes non Mapuches, par exemple à la tête de Santiago.

Elisa Loncón, qui obtient la Présidence de l’Assemblée constituante ! Et obtient par là une notoriété mondiale.

Diego Ancalao, soutenu au long de ces derniers mois par Philippe d’Araucanie, qui malgré tant de difficultés liées entre autres à la crise sanitaire atteint son but historique après une campagne exemplaire. S’il trébuche sur une invalidation, tout à la fin de la course, son parcours ne change pas le formidable appel d’air, l’espérance très vivifiante qu’a constitué cette première candidature Mapuche nationale, dont la réalisation prendra forme à nouveau en un temps très proche.

Diego Ancalao a rappelé, par son initiative valeureuse, que le Peuple Mapuche devait songer à s’inscrire au plein centre de la vie nationale.

Et tant d’autres signes, que l’esprit des ancêtres est parmi nous et qu’Orélie Antoine veille, portant avec tous les héros Mapuches, mais aussi avec les héros plus modestes, Mapuches, et des autres Peuples originaires, et son regard sur nous !

Oui, vraiment, Orélie Antoine est là ! Il est revenu, il règne désormais en esprit! 

 

Soutien au candidat à la Présidence du Chili Diego Ancalao Gavilán

Philippe, le Chef de la maison royale d’Araucanie et de Patagonie a apporté depuis ces derniers mois son soutien à Diego Ancalao Gavilán qui a décidé d’inscrire la Nation Mapuche dans l’Histoire du Chili en présentant pour la première fois, une candidature Mapuche.

Cette candidature indépendante se situe dans la défense commune de l’immense partie du Peuple Chilien vivant dans l’exclusion et la précarité, et des Peuples originaires.

Année Prince Philippe 2021

L’Année 2021 a été instituée pour mettre à l’honneur le dernier Prince d’Araucanie et de Patagonie, en cette année anniversaire de son accession en 1951.

Chancellerie du royaume d’Araucanie et de Patagonie

 

En 2021 a été prévue la réorganisation de la Chancellerie du royaume d’Araucanie et de Patagonie.

Sous le Chef de la maison royale, le premier Chancelier fut Dominique de La Barre de Raillicourt. Un nouveau Chancelier sera prochainement désigné.

Les services de la Vice-Chancellerie avaient déjà été rattachés aux services du Chef de la maison royale.

Le Conseil du Royaume et le Conseil d’État ont été récemment réorganisés.

Plusieurs personnes, pour leur engagement, ont cette année reçu le Mérite social d’Araucanie et de Patagonie.

 

 

Hommage araucanien à Jean Raspail

Le secrétariat privé du roi Philippe a fait savoir au mois de juin qu’un service religieux serait célébré à Paris ultérieurement pour M. Jean Raspail, qui nous a quitté dans ce qui est pour nous la suite de l’Année Tounens..

Les dissensions qui existèrent entre le célèbre écrivain et le Prince Philippe d’Araucanie étaient d’une autre époque.

Depuis son installation en 2014, Philippe, successeur de ce dernier,  s’est tenu dans une observation intéressée et bienveillante de la mouvance originale des Patagons créée par l’écrivain. Il n’a pas eu le plaisir de le rencontrer, mais lui reconnaît un rôle éminent dans la diffusion auprès du public de l’aventure prestigieuse du roi Orélie-Antoine.

cliché RCF

Consuelo de St-Ex

 

Il nous revient une musique lointaine, comme d’une époque surannée, au premier songe, celle des années 30…

Elle brisse, cette époque, et elle s’anime vite à notre imagination. Car elle n’est pas figée. Combien est-elle riche, en ce temps d’aventures encore lointaines qui peuplent les rêves, quand elles sont encore possibles.

La traduction en Langue Mapuche du Petit Prince n’est pas le seul lien qui unit Saint-Ex à l’Araucanie !

C’est le temps incroyable de l’Aéropostale. Saint-Ex débute en Argentine. C’est au cours de sa vie d’Amérique qu’il liera son destin à sa rose, qui a pour nom Consuelo.

Nombreux sont les liens, éloignés, parfois ténus, mais nombreux qui unissent comme des roses du lointain, les rêves de deux continents, et notre royaume qui a déjà tracé dans le firmament des possibles son étoile bien nette. Cette époque a du cran. Et sa mémoire n’a pas failli. Les pionniers, et leurs parfois tumultueuses aventures, comme celle d’Orélie Antoine sont toujours à l’esprit de ceux qui ont abordé le nouveau siècle.

Quelque-unes de ces roses se relient à Philippe Orllie. L’Académie d’Araucanie entamera prochainement une rétrospective des liens qui unissent Europe et Amérique Latine, en particulier Chili et Argentine.

 

Consuelo par Man Ray, 1937.