Le triomphe d’Orélie Antoine

L’année 2021 marque un tournant historique d’une ampleur imprévisible et sans aucun précédent.

Victoires, pour la Nation Mapuche, au long de ces derniers mois, nombreuses, décisives.

Les résultats très appuyés de certains candidats, la plupart des femmes, telles la Machi Francisca Linconao aux élections pour l’Assemblée constituante, chargée de rédiger une nouvelle Constitution pour le Chili, ainsi qu’au premier tour des élections locales, puis la transformation au second tour, avec l’élection d’une Mapuche à la tête d’une grande ville. Sur un mouvement général qui voit la victoire de nombreuses femmes non Mapuches, par exemple à la tête de Santiago.

Elisa Loncón, qui obtient la Présidence de l’Assemblée constituante ! Et obtient par là une notoriété mondiale.

Diego Ancalao, soutenu au long de ces derniers mois par Philippe d’Araucanie, qui malgré tant de difficultés liées entre autres à la crise sanitaire atteint son but historique après une campagne exemplaire. S’il trébuche sur une invalidation, tout à la fin de la course, son parcours ne change pas le formidable appel d’air, l’espérance très vivifiante qu’a constitué cette première candidature Mapuche nationale, dont la réalisation prendra forme à nouveau en un temps très proche.

Diego Ancalao a rappelé, par son initiative valeureuse, que le Peuple Mapuche devait songer à s’inscrire au plein centre de la vie nationale.

Et tant d’autres signes, que l’esprit des ancêtres est parmi nous et qu’Orélie Antoine veille, portant avec tous les héros Mapuches, mais aussi avec les héros plus modestes, Mapuches, et des autres Peuples originaires, et son regard sur nous !

Oui, vraiment, Orélie Antoine est là ! Il est revenu, il règne désormais en esprit! 

 

Soutien au candidat à la Présidence du Chili Diego Ancalao Gavilán

Philippe, le Chef de la maison royale d’Araucanie et de Patagonie a apporté depuis ces derniers mois son soutien à Diego Ancalao Gavilán qui a décidé d’inscrire la Nation Mapuche dans l’Histoire du Chili en présentant pour la première fois, une candidature Mapuche.

Cette candidature indépendante se situe dans la défense commune de l’immense partie du Peuple Chilien vivant dans l’exclusion et la précarité, et des Peuples originaires.

La communication du royaume d’Araucanie

Une demande d’interview est parvenue au cours de l’été 2020 au Secrétariat central du royaume d’Araucanie et de Patagonie de la part d’un journaliste indépendant préparant un documentaire pour la chaîne Arte.

Les conditions proposées par le réalisateur pour ce documentaire n’ont pas été retenues. Elles ne correspondent pas à l’esprit du royaume qui n’encourage pas, d’habitude, la publication d’informations relatives à ses activités internes. La cellule de communication est chargée de dresser la liste des activités affichées au public et il n’est pas confié à des journalistes de présenter à leur place les informations relatives à ces activités.

Les autorités du Royaume d’Araucanie ont été étonnées du désir de la chaîne Arte, dont a fait part ultérieurement le journaliste, de rechercher des éléments de dispute. Il va de soi qu’une présentation inobjective ne peut être souhaitée.

Elles ont rappelé à ce journaliste, que la production de sujets utilisant par abus le nom du Royaume d’Araucanie et de Patagonie, ne saurait être admise et que sa seule utilisation sans leur accord ne saurait l’être non plus.

Enfin, la consultation du site Araucanie Info ne permet pas de connaître les activités du Royaume ni celles du roi Philippe.

 

Gallois du bout du monde

Des Gallois, au nombre de 150, sont arrivés en Patagonie en 1865, fuyant la persécution culturelle britannique.

Aujourd’hui, ils sont 5000. Certains ont servi d’interprètes lors de la Guerre des Malouines.

Depuis leur arrivée dans la Vallée du Chubut, située dans le Sud Moyen, ils ont cultivé le blé sur des terres arides, et furent aidés par le Peuple Tehuelche.

Ils entretiennent leur culture, et ont maintenu leur Langue. Une autre belle aventure entre les deux continents !

Activités en Europe

Après l’épidémie de Covid, le Chef de la maison royale, Philippe, a repris ses activités publiques.

Il poursuit avec les membres de son conseil les missions de défense du peuple Mapuche, après une année 2019 assez fructueuse, qui était dans le monde officiellement l’Année des Langues Indigènes.

Au cours de ces derniers mois, plusieurs personnes ont été nommées aux instances du royaume. D’autres ont reçu l’avis de leur nomination dans l’un des ordres dynastiques.

Le mode de succession a été enrichi et sa procédure a été complétée et rendue sûre. Ces modifications ne sont annoncées que de manière interne. Les principales informations d’actualité sont transmises aux membres à travers le journal officiel du royaume, La Couronne d’Acier, créé en 2016.

L’Ordre de la Couronne

L’Ordre de la Couronne est décerné pour honorer tous ceux qui, membres du Royaume ou non, ont contribué à ses œuvres et à ses activités ou lui ont permis de les promouvoir. Il est décerné aussi à ceux qui ont rendu des services éminents ou appuyés.

Les bénéficiaires pourront obtenir l’attestation signalant leur admission et figurant l’image de l’insigne de l’Ordre. Aucun droit de chancellerie ne sera perçu.

Après qu’ait été consulté l’avis de la Princesse, héritière du Royaume ;

L’Ordre de la Couronne a été institué par Ordonnance souveraine le 20 Février 2019 par Philippe Orllie, Chef de la Maison Royale d’Araucanie et de Patagonie, dépositaire de la Couronne et de tous ses droits, Successeur du Prince Philippe et de la lignée des rois, Chef des Ordres de l’Etoile du Sud et de la Couronne d’acier.

 

 

 

Lancement de l’Année Antoine de Tounens

L’Année Antoine de Tounens a été décidée par Le royaume d’Araucanie et de Patagonie et par la Fondation Antoine de Tounens afin de célébrer dignement les 140 ans de la disparition du premier roi d’Araucanie, Antoine de Tounens.

C’est en 1878 que s’éteignait le roi Orélie-Antoine, à Tourtoirac en Périgord.

Cette Année Tounens couvre la fin de l’Année 2018 et toute l’Année 2019. Plusieurs commémorations prendront place et chacun est invité à participer.

 

Araucanie Info la voix du Royaume d’Araucanie

Araucanie Info représente pleinement depuis début 2018 le Royaume d’Araucanie et de Patagonie et à l’exclusion de toute autre source, pour le public.

Il fournit exclusivement les nouvelles du Royaume et du Prince, Chef de la Maison Royale, Philippe Orllie accessibles au public et fournit quelques aperçus sur les activités de représentation du Gardien de la Monarchie araucanienne.

Araucanie Info détient désormais le statut d’organe approuvé par la Maison Royale pour l’expression française.

Famille royale des Pays-Bas

Le Chef de la Maison Royale d’Araucanie et de Patagonie, Philippe Orllie a adressé un message de condoléances au roi et à la reine Maxima après le décès de la sœur de la reine des Pays-Bas.

Il remplissait ici le double rôle du souverain des territoires argentins dévolus à la couronne de Patagonie et de représentant du Royaume d’Araucanie. Philippe Orllie appartient à la maison de La Garde, l’une des principales maisons de l’Europe apparentée de nombreuses fois à la famille royale des Pays-Bas.


©Copyright Palac