Elisa Loncón

La Présidente de la Convention Constituante du Chili, assemblée élue au mois de mai afin de rédiger la nouvelle Constitution pour le Chili en remplacement de celle écrite sous la dictature, Elisa Loncón Antileo, qui appartient au Peuple Mapuche, fait partie du classement des 100 personnalités les plus influentes du monde selon le classement du Time.

 

 

Le triomphe d’Orélie Antoine

L’année 2021 marque un tournant historique d’une ampleur imprévisible et sans aucun précédent.

Victoires, pour la Nation Mapuche, au long de ces derniers mois, nombreuses, décisives.

Les résultats très appuyés de certains candidats, la plupart des femmes, telles la Machi Francisca Linconao aux élections pour l’Assemblée constituante, chargée de rédiger une nouvelle Constitution pour le Chili, ainsi qu’au premier tour des élections locales, puis la transformation au second tour, avec l’élection d’une Mapuche à la tête d’une grande ville. Sur un mouvement général qui voit la victoire de nombreuses femmes non Mapuches, par exemple à la tête de Santiago.

Elisa Loncón, qui obtient la Présidence de l’Assemblée constituante ! Et obtient par là une notoriété mondiale.

Diego Ancalao, soutenu au long de ces derniers mois par Philippe d’Araucanie, qui malgré tant de difficultés liées entre autres à la crise sanitaire atteint son but historique après une campagne exemplaire. S’il trébuche sur une invalidation, tout à la fin de la course, son parcours ne change pas le formidable appel d’air, l’espérance très vivifiante qu’a constitué cette première candidature Mapuche nationale, dont la réalisation prendra forme à nouveau en un temps très proche.

Diego Ancalao a rappelé, par son initiative valeureuse, que le Peuple Mapuche devait songer à s’inscrire au plein centre de la vie nationale.

Et tant d’autres signes, que l’esprit des ancêtres est parmi nous et qu’Orélie Antoine veille, portant avec tous les héros Mapuches, mais aussi avec les héros plus modestes, Mapuches, et des autres Peuples originaires, et son regard sur nous !

Oui, vraiment, Orélie Antoine est là ! Il est revenu, il règne désormais en esprit! 

 

De Tounens à Monfreid – du parcours héroïque

Ce qui signe ces personnages hors normes que sont Antoine de Tounens et Henry de Monfreid et et les rapprochent par delà la diversité du parcours de leur prodigieuse existence, ce sont, d’abord leur ténacité constante face à l’adversité, et leur volonté inébranlable à suivre le sillon qu’ils se sont tracés.

La quête est menée pour elle-même, sa détermination est construite pour elle-même, indifférente à l’opinion des puissants, dans son type héroïque et autosuffisant.

Une autre similitude qui rapproche ces deux personnalités d’essence pure est le mépris des pouvoirs, des autorités, avec lesquelles il convient, par nécessité de composer, qu’ils utiliseront à leur profit sans s’opposer à elles sinon par l’esprit.

Fatalisme, au fond, chez Tounens, devant ces autorités administratives fermées… incontournables mais qu’il convient d’ignorer, et ce sentiment est induit par ses propres évolutions chez Tounens quand il est constituant profond chez Monfreid.

Leur confrontation, non désirée, avec l’aventure n’a été dictée que par leur quête. Chacun l’a atteinte, bien qu’imparfaitement. Pour Antoine, établir un royaume, pour Henry, découvrir des cultures que l’occidental n’approchait pas et réussir quelques entreprises. Et l’un et l’autre ont vu leur conquête s’évaporer entre leurs mains.

Henry de Monfreid n’a pu qu’être ébloui dans le témoignage, alors rare, offert par Antoine, pour l’appel du lointain, pour un horizon d’idéal encore plus lointain car mythique et total. Eux-mêmes ils sont devenus leur œuvre, et ils sont l’œuvre !

 



 

Soutien au candidat à la Présidence du Chili Diego Ancalao Gavilán

Philippe, le Chef de la maison royale d’Araucanie et de Patagonie a apporté depuis ces derniers mois son soutien à Diego Ancalao Gavilán qui a décidé d’inscrire la Nation Mapuche dans l’Histoire du Chili en présentant pour la première fois, une candidature Mapuche.

Cette candidature indépendante se situe dans la défense commune de l’immense partie du Peuple Chilien vivant dans l’exclusion et la précarité, et des Peuples originaires.

Année Prince Philippe 2021

L’Année 2021 a été instituée pour mettre à l’honneur le dernier Prince d’Araucanie et de Patagonie, en cette année anniversaire de son accession en 1951.

La communication du royaume d’Araucanie

Une demande d’interview est parvenue au cours de l’été 2020 au Secrétariat central du royaume d’Araucanie et de Patagonie de la part d’un journaliste indépendant préparant un documentaire pour la chaîne Arte.

Les conditions proposées par le réalisateur pour ce documentaire n’ont pas été retenues. Elles ne correspondent pas à l’esprit du royaume qui n’encourage pas, d’habitude, la publication d’informations relatives à ses activités internes. La cellule de communication est chargée de dresser la liste des activités affichées au public et il n’est pas confié à des journalistes de présenter à leur place les informations relatives à ces activités.

Les autorités du Royaume d’Araucanie ont été étonnées du désir de la chaîne Arte, dont a fait part ultérieurement le journaliste, de rechercher des éléments de dispute. Il va de soi qu’une présentation inobjective ne peut être souhaitée.

Elles ont rappelé à ce journaliste, que la production de sujets utilisant par abus le nom du Royaume d’Araucanie et de Patagonie, ne saurait être admise et que sa seule utilisation sans leur accord ne saurait l’être non plus.

Enfin, la consultation du site Araucanie Info ne permet pas de connaître les activités du Royaume ni celles du roi Philippe.

 

Gallois du bout du monde

Des Gallois, au nombre de 150, sont arrivés en Patagonie en 1865, fuyant la persécution culturelle britannique.

Aujourd’hui, ils sont 5000. Certains ont servi d’interprètes lors de la Guerre des Malouines.

Depuis leur arrivée dans la Vallée du Chubut, située dans le Sud Moyen, ils ont cultivé le blé sur des terres arides, et furent aidés par le Peuple Tehuelche.

Ils entretiennent leur culture, et ont maintenu leur Langue. Une autre belle aventure entre les deux continents !